DJOLI DJEMAN (sang blanc)

 

 « Car le beau n’est rien d’autre que le commencement du terrible »

 Rainer Maria Rilke

Photographie Antoine Bravar
Photographie Antoine Bravar

Vendredi 18 mai – 19h

Théâtre de Mazade – Aubenas

 

Samedi 26 mai - 19h

Foyer du Théâtre de Privas

 

Coproduction Ardèche Afrique Solidaires/ Théâtre de Mazade / Théâtre de Privas

Djoli Djeman (sang blanc)
Solo danse/performance
Fin de résidence/création IPA

Conception/Scénographie/Objets / Mireille/Merem Cluzet
Danse/Chorégraphie / Lassina Kone

Vidéo / Angela Jarlut Risterucci
Photographie /Antoine Bravar

Durée 30 min - Entrée libre/chapeau

 

« Qui donc dans les ordres des anges m’entendrait si je criais ?

Et même si l’un deux soudain me prenait sur son cœur :

De son existence plus forte je périrais

Car le beau n’est que le commencement du terrible,

Ce que tout juste nous pouvons supporter

Et nous admirons tant parce qu’il dédaigne

De nous détruire

Tout ange est terrible »

 

 « Si maintenant l’archange, le terrible, d’au delà des étoiles, d’un seul

pas de nous s’approchait

un trop grand battement de notre cœur nous anéantirait.

Qui êtes vous ? »

 

Rainer Marie Rilke

Première et deuxième élégies

(Élégies de Diuno)1923

Traduction Loran Gaspar le Seuil 1972

Photographie Mireille Merem Cluzet
Photographie Mireille Merem Cluzet


Rechercher sur le site

Newsletter !
Inscrivez-vous !

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.