Nos missions

Ici : sensibiliser

Sensibiliser à la Solidarité Internationale, c'est faire en sorte qu'on en parle... pour pouvoir agir.

Les liens entretenus entre l'Ardèche et quelques pays africains nous permettent d'explorer d'ici, ce qui peut se passer ailleurs. Nous ne sommes pas les premiers à le dire, ni les derniers : agir "là-bas" ne signifie plus rien sans l'agir "ici".

L'échange d'expériences, humaines, associatives ou professionnelles est au cœur de nos actions : intervenir auprès d'établissements scolaires, proposer conférences, expositions et spectacles aux habitant-e-s du département, contribuer à la promotion d'une solidarité globale active (via sa consommation, ses activités culturelles, sa réflexion).

 

C'est lors du festival (automnal) Images et Paroles d'Afrique que l'association est la plus active dans le domaine de la sensibilisation. Rendez vous par ici 

Avec les associations de Solidarité Internationale, en Afrique

Ardèche Afrique Solidaires permet aux associations de promotion de la Solidarité Internationale de se mettre en réseau, qu'elles soient actives en Ardèche (culture et loisir, plaidoyer) ou en Afrique (projets de partenariat et développement). Pour mutualiser actions et réflexions!

 

Pour rejoindre le réseau, contactez-nous !

Fonctionnement de l'association

Les actions d'AAS - Ardèche Afrique Solidaires - reposent sur le travail de deux commissions.

1 - La commission d’animation culturelle : Composée d’une dizaine de membres, cette commission assure la programmation des activités culturelles créées et soutenues par AAS.
La principale de ses activités est le Festival Images et Paroles d’Afrique. Ce Festival se déroule en Ardèche et en Drôme de début octobre à début décembre. Il assure le bon déroulement de plusieurs dizaines d'événements.

 

2 - La commission expertise : Elle est composée de 7 membres, issus du CA. Son rôle est double :

-  Assurer une expertise sur les dossiers soumis au Conseil Départemental, qui répartit chaque année une somme de 42 000€ maximum. Les associations intéressées (pas forcément membres de AAS) téléchargent sur Internet le formulaire à remplir qu’elles doivent déposer au service de Carole Peyronnet au Conseil Départemental avant le 31 juillet.

Les projets sont soumis à la commission expertise d'AAS qui émet un avis à la commission dite « humanitaire », composée de membres du Conseil Départemental et d'AAS. Cette commission se réunit courant octobre. Les propositions de financement émises par cette commission mixte sont alors présentées au Conseil Départemental qui statue, au plus tard en décembre. Une convention est passée avec l’association demandeuse, qui reçoit les fonds courant janvier.

En 2015, 14 projets ont été financés pour un total de 38 000€

- développer une réflexion et une action sur un thème dit transversal, en ce sens qu’il peut concerner toutes les associations ardéchoises d’aide à l’Afrique.

En 2016, a été choisi le thème du développement en Afrique du Moringa, arbre très précieux pour un complément alimentaire et certains soins. Une rencontre exceptionnelle avec Oumar Diabaté, vétérinaire, fermier et pionnier de l'agro-écologie au Mali, a été proposée lors d'une conférence tout public le vendredi 10 juin sur "Les enjeux pour l'Afrique Sub-Saharienne en matière de biodiversité, d'agro-écologie, de souveraineté alimentaire et santé". Puis la formation à destination des associations de solidarité internationale de l'Ardèche et de la Drôme, organisée le samedi 11 juin au Pôle Bésignoles de Privas a eu un franc succès avec plus de 34 membres d'associations actives présentes.

Rechercher sur le site

Newsletter !
Inscrivez-vous !

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.