ON VOUS RACONTE...

Ici, la rétrospective non exhaustive de nos bons moments IPA en 2014 ...

... Vogüé (13/12/20104) : la clôture!

Une clôture du festival réussie grâce à l'association Kela Semaé basée dans le sud-Ardèche. Originellement dédiée aux cours de danse et de percu ouest-africaine (Côte d'Ivoire), Kela Semaé a décidé en 2013 de se lancer dans l'accompagnement d'un projet solidaire, en partenariat avec l'ONG ivoirienne Amepouh : assainissement et sensibilisation à l'environnement dans un quartier de Yaoundé


Merci encore à tous les bénévoles et à l'année prochaine pour une nouvelle édition!

... Aubenas (3/12/2014) : initiation à la danse africaine avec Marius

... Le Pouzin (28/11/2014) : faire le point sur le congé solidaire

La municipalité du Pouzin ainsi que le Centre socio-culturel sont très mobilisés pour organiser des soirées au format innovant au Pouzin.


Cette année, nous avons proposé en une soirée, une première partie contée par Marius Sawadogo, suivie d'un apéro-rencontre autour du congé solidaire; en compagnie d'Henri Pol (collectif Oeil de Terres), parti 2 semaines en congé solidaire à Yaoundé afin de participer à la formation de jeunes apprentis photographes par l'intermédiaire de l'association camerounaise APEDS (Association pour la Promotion de l'Education et du Développement Social). Un ambassadeur de l'ONG Planète Urgence était également présent pour nous présenter le système de congé solidaire et témoigner de son expérience.


Le congé solidaire d'Henri Pol a été l'occasion pour le festival Images et Paroles d'Afrique 16e édition d'exposer les tirages des jeunes photographes yaoundéens. Exposition "Ruralités au Cameroun", par Aimée Mamoubé, Rita Kandom, Guy Marcel Ngaya et Herman Ngassa. Regards de quelques jeunes de la capitale sur les ruralités camerounaises...


Merci à tous!

... Privas (22/11/2014) : Forum IPA

Le forum IPA est un moment de réunion important de nos associations membres ou partenaires, de nos amis, de nos artistes coup de cœur, d'activistes, de passionnés et de curieux. Une après-midi et une soirée entières consacrées à la Solidarité Internationale, à l'échange culturel dans une ambiance paisible, à l'abri d'une tente touareg ou d'un arbre à palabres.

L'entrée est libre toute la journée, seul le concert est payant le soir dans la salle de spectacle du théâtre.
L'équipe du festival investit chaque année, un samedi de novembre, le théâtre de Privas - dont toute l'équipe est aux petits soins et on la remercie!

En 2014, nous avons choisi un focus sur la culture touareg, afin de donner à connaître d'autres images et paroles du désert du Sahara, en particulier du nord-Mali.


Notre forum a accueilli cette année : 

  • Au bar, une association amie vous sert bissap ou thé à la menthe. Cette année, c'est Solidarité Ardèche Burkina qui a bénéficié de vos consommations pour financer ses actions
  • Une partie du foyer et le hall sont consacrés aux stands d'associations. En 2014, tout ce beau monde était présent (bénévolement!)

Militants et indépendants, fidèles au rendez-vous 

  • Artisans du Monde Privas
  • Librairie Lafontaine
  • Mouvement contre le Racisme et pour l'Amitié entre les Peuples (MRAP) Privas
  • Survie07

Des associations partenaires de la communauté touareg

  • Ardèche Dianwali Mali
  • Yakhia (Nord-Niger)
  • Ardèche Amitié Touareg 
  • Agroécologie et Solidarité (région de Gao)
  • Ardèche Kerboubou Agadès
  • Tagayt (Sahel nigérien)

Scolaires et solidaires

  • les élèves de la 2nde Service de Proximité et Vie Locale du Lycée Professionnel Sacré-Cœur à Privas
  • les mallettes pédagogiques du Canopé07 : détails ici

Nos partenaires IPA 16e édition

    • Gazibouo (Côte d'Ivoire, scolarisation)
    • Solidarité Ardèche Burkina
    • Collectif Oeil de Terres (photographes, expo "Ruralités au Cameroun")
    • Kela Semaé (Côte d'Ivoire, assainissement)
  • Dans le cadre de la résidence du festival, Marius Sawadago (Burkina Faso) a présenté ses deux créations: Nifou, solo de danse contemporaine et Rayons de mots, un conte patchwork à travers les paysages africains
  • Abdallah et Salam du groupe TINARIWEN ont partagé avec nous leur vision du Sahara touareg contemporain, en compagnie d'Arnaud Contreras, documentariste et photographe (auteur de "Sahara rocks!")

Une belle journée de rencontres... à l'année prochaine donc!

... Lagorce (8/11/2014) : Focus sur la danse contemporaine

La danse contemporaine africaine reste peu ou mal connue. Elle fait pourtant partie intégrante, maintenant, de la "tradition" africaine, parce qu'elle s'inspire de multiples influences et donc qu'elle réunit. Le Burkina Faso est particulièrement initiateur et novateur en la matière, grâce notamment, au Centre National de Développement Chorégraphique La Termitière (Ouagadougou). Marius Sawadogo, époustouflant dans le solo qu'il a créé (Nifou), a eu l'occasion de côtoyer des chorégraphes hommes ET femmes de renommée internationale et vous en parlera avec plaisir le 22 novembre à Privas. Sa performance commence à 13h30, il proposera également un conte après ce spectacle de danse contemporaine à voir et à revoir!


Sur le sujet, on vous recommande:

  • Nora (film, 2008)

Réalisé par Alla Kovgan et David Hinton.

Nora est basée sur l’histoire vraie d'une danseuse, Nora Chipaumire, qui est née au Zimbabwe en 1965. Dans le film, Nora revient aux paysages de son enfance et voyage à travers les mémoires vives de sa jeunesse. Utilisant l'exécution et la danse, elle donne vie à son histoire à travers une poésie de sons et d’images aux mouvements rapides. Tourné entièrement en Afrique du Sud, "Nora" inclut une multitude d'interprètes locaux et des danseurs de tout âge, de jeunes écoliers aux grands-mères, et une grande partie de la musique a été composée spécialement par une légende de la musique zimbabwéenne, Thomas Mapfumo.

+ Les bonus : coup de  de la vice-présidente!

  • Danse, Afrique, danse! (documentaire, 2012)

Réalisé par Marion Stalens.

Panorama en mouvement de la danse contemporaine africaine, à travers des portraits de chorégraphes et danseurs/danseuses du contient, de renommée internationale.

Coup de  de la coordinatrice!

... Aubenas (11/10/2014) : Rencontre avec Clément Yao Akuesson

On a beaucoup parlé Vodoun (vodou, vaudou) pendant cet échange, Clément Yao Akuesson étant le petit-fils d'une prêtresse Vodoun. De cette discussion, on a notamment retenu :

  • "Dans la croyance Vodoun, l'homme est au centre"
  • "Au-delà de ce qu'on voit, il y a autre chose"
  • "Le Vodoun est une en quelques sortes une croyance "libérale" : on peut pratiquer d'autres religions (monothéistes ou polythéistes) en même temps"
  • "Le couvent (où sont formés pendant 3 ans les futurs prêtres et prêtresses vodoun), c'est comme un conservatoire. On y reçoit une formation culturelle très poussée"
  • "Dans le Vodoun, l'être suprême est une femme. On ne lui voue aucun culte car l'être suprême est au-delà de la compréhension, au-delà de l'entedement humain"
  • "Dans la tradition vodoun, les chefs de famille sont des femmes"
  • "Les dieux vodoun s'intéressent aux homes, ils besoin d'eux"
  • "Dans le vodoun, il y a toujours un contre-pouvoir (parmi les dieux, entre les hommes et les dieux, etc.)"

... Viviers (01/10/2014) : Ethioda, Gazibouo, James Stewart

Pour retrouver tous les partenaires de cette soirée merveilleuse(!)

  • Ethioda

Ethio-jazz, musique instrumentale improvisée, ambiance électro et chaleureuse

Daniel Moreau : claviers, compositions et arrangements
Baptiste Clerc : guitare
Armel Courrée : saxophones
Pascal Bouvier : trombone
Romain Delorme : basse
Julien Grégoire : batterie

https://www.facebook.com/ethioda

  • Cavajazz/SMAC07

Accueil de résidence, programmation, musiques actuelles et + encore www.smac07.com

  • Association Gazibouo

Entre Chomérac et Gazibouo (Côte d'Ivoire) : parrainage pour scolarisation d'enfants du village de Gazibouo

+ meilleurs acras du monde

gazibouo@orange.fr

  • James Stewart

DJ, musicien, spécialiste des musiques afro-atlantiques et + encore

Il a son émission là http://rtu.fm/tag/james-stewart/ pour des dimanches soirs tout en douceur/surprise/même pas le cafard!

 

Un grand merci à Elsa Pichou, photographe et bénévole SMAC07

 

... Annonay (27/09/2014) : l'ouverture avec la SMAC07

Ce samedi, après les derniers calages pour le concert d'Eyo'Nlé à la Presqu'Île (Annonay), les membres de la fanfare béninoise ont partagé un moment avec les bénévoles d'IPA 16e édition. Marius Sawadogo, artiste burkinabé en résidence sur le festival et Clément Yao Akuesson, peintre franco-béninois, exposant à Aubenas (Médiathèque) à partir du 3 octobre étaient également là.

L'association Kela Semaé, Emmanuel, membre du Big Band Départemental d'Ardèche (BBDA) ainsi qu'Hélène, coordinatrice de la Presqu'Île ont aussi participé à la rencontre. Merci à eux!

Et on a parlé de quoi? En quelques phrases :

  • Le Bénin et ses fanfares : les fanfares sont très populaires et très répandues au Bénin. Actuellement Eyo'Nlé contribue à réunir un nombre important de celles-ci pour une formation géante
  • Les membres d'Eyo'Nlé, Marius Sawadogo, Clément Yao Akuesson, Emmanuel, Amar (Kela Semaé) ont tous relevé l'importance de la recherche d'ailleurs dans le processus de création. Le BBDA apprend actuellement le phrasé rythmique sénégalais et le mode de création selon les codes musicaux sénégalais; Eyo'Nlé a collaboré de nombreuses fois avec les Ogres de Barback (actuellement en tournée); Marius Sawadogo navigue entre le Burkina Faso et la France pour enrichir sa pratique de la danse (africaine/contemporaine), ...
  • La fanfare déambule, le danseur travaille les mouvements du corps, le conteur se sert des mots tout en mouvement, le peintre donne, également, l'impression du mouvement à travers les matières... Bref, il faut que ça bouge! Ça bouge dans l'espace, comme la fanfare, mais aussi dans le temps : la création et plus généralement, la(les) culture(s) sont évolutives, ici comme au Burkina Faso, au Bénin et ailleurs... La création artistique est un travail sans fin (et tant mieux!)

Encore un très grand merci à la SMAC07, à la salle La Presqu'Île et à la Ville d'Annonay de nous avoir accueillis pour cette première soirée. La rencontre et le concert en images :

Rechercher sur le site

Newsletter !
Inscrivez-vous !

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.