Avant-première de la 20ème édition du Festival Images et Paroles d'Afrique

 

Samedi 29 juin - 18h

La Bobine à Aubenas

 

Film documentaire / Présentation de programmation festival IPA20 / Solo danse performance / Repas africain / Concert & démo de danse

< 18h Projection de film documentaire L'exil forcé 

D'Abdellahi Dia (Mauritanie) - 2016 / 26min

et échanges avec le public

Suite aux douloureux événements survenus, entre le Sénégal et la Mauritanie en avril 1989, plusieurs milliers de négro-mauritaniens ont été déplacés de force vers le Sénégal, qui les a accueilli dans des camps de réfugiés. Ces déplacements ont créé des fractures familiales et des souffrances sans précédent. 26 ans après, je profite de mon séjour au Sénégal pour aller visiter Ablay Diop le président de l’association SOS réfugiés et fondateur du mouvement Yontii qui signifie en Peulh "il est temps".

 

< 19h Présentation de la programmation de la 20ème édition du festival Images et Paroles d'Afrique

< 19h30 Solo danse performance DJOLI DJEMAN (sang blanc)

Conception/Scénographie/Objets / Mireille/Merem Cluzet
Danse/Chorégraphie / Lassina Kone (Mali)

Vidéo / Angela Jarlut Risterucci
Photographie /Antoine Bravar

Durée 30 min - puis échanges avec les artistes 

 

< 20h30 Repas africain & ambiance musicale balafon avec Mohamed Kone

 

< 21h30 Bahi Gnahoré / démo de danse Stéphanie Blé & Les p'tits piments

             Concert SECINKAN percussions Côte d'Ivoire

 

Téléchargez le flyer !
Flyer Bobine 290619_web.pdf
Document Adobe Acrobat 646.2 KB

 

STAGES DE DANSE AVEC LASSINA KONE

Samedi 29 juin

11h>13h

Stage de danse traditionnelle du Mali

Tous niveaux

avec Lassina Kone

Dimanche 30 juin

11h>13h

Stage de danse contemporaine

Tous niveaux

avec Lassina Kone

1 atelier 20€ - 2 ateliers 35€

 

 

 « Car le beau n’est rien d’autre que le commencement du terrible »

 Rainer Maria Rilke

« Qui donc dans les ordres des anges m’entendrait si je criais ?

Et même si l’un deux soudain me prenait sur son cœur :

De son existence plus forte je périrais

Car le beau n’est que le commencement du terrible,

Ce que tout juste nous pouvons supporter

Et nous admirons tant parce qu’il dédaigne

De nous détruire

Tout ange est terrible »

 

 « Si maintenant l’archange, le terrible, d’au delà des étoiles, d’un seul

pas de nous s’approchait

un trop grand battement de notre cœur nous anéantirait.

Qui êtes vous ? »

 

Rainer Marie Rilke

Première et deuxième élégies

(Élégies de Diuno)1923

Traduction Loran Gaspar le Seuil 1972

Photographie Mireille Merem Cluzet
Photographie Mireille Merem Cluzet


Rechercher sur le site

Newsletter !
Inscrivez-vous !

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.

Dispositif de parrainage pour accueillir un jeune mineur non accompagné

Depliant_parrainage_mineurs_non_accompag
Document Adobe Acrobat 480.6 KB